Aeronautical telecommunications engineer a hybrid business

The English version of this text will be soon available.

A la base un ingénieur tout court, le spécialiste des télécommunications aéronautiques doit passer par des formations continues pour acquérir des connaissances complémentaires et spécialisées.

D' une manière générale, il n'existe pas de formation directe d'ingénieur des télécommunications aéronautiques. II y a cependant plusieurs façons de devenir spécialiste des télécommunications aéronautiques.

Très souvent, lorsque ceci n'est pas une spécialisation dans le cadre d'une formation d'ingénieur de l'aviation civile, le titulaire d'un diplôme d'ingénieur des télécommunications, d'électronique, d'électricité ou de génie informatique suit des formations continues qui lui permettent d'acquérir des connaissances complémentaires et qui font de lui un spécialiste des télécommunications aéronautiques. Aussi, l'Ecole Nationale de l'Aviation Civile en France (ENAC) offre un Master spécialisé en Communication, Navigation et Surveillance par Satellite (CNS) qui confère également aux ingénieurs des domaines ci-dessus les compétences de spécialiste des télécommunications.

Fondamentalement, l'accès à toute formation d'ingénieur est conditionné par l'obtention d'un baccalauréat scientifique ou technique.

Tout spécialiste des télécommunications aéronautiques doit ensuite suivre un parcours qui comprend trois étapes, à savoir : une formation de base qui dure deux ans et permet d'asseoir les bases mathématiques ; une phase de spécialisation qui dure trois ans et qui permet d'acquérir une formation technique dans l'un des domaines précités ; et enfin une suite de modules offerts généralement par les grandes écoles aéronautiques telles que l'Ecole Africaine de Météorologie et de l'Aviation Civile (EAMAC) à Niamey, l'Ecole Nationale de l'Aviation Civile (ENAC) à Toulouse, le Centre de formation de l'ad¬ministration de l'aviation civile de Singapour, et bien d'autres encore.

Cette formation permet au jeune ingénieur de se destiner à l'administration de l'Aviation Civile pour occuper des emplois d'études et d'encadrement, aux organismes chargés de l'exploitation de la Navigation Aérienne pour l'installation et la maintenance des équipements électriques et radio électriques aéronautiques, aux entreprises de Transport Aérien et aux applications de l'informatique, de l'électronique dans de multiples secteurs liés à l'aviation civile.

Le spécialiste des télécommunications aéronautiques est un ingénieur chargé de la conception des systèmes et des techniques de mise en oeuvre de tous les ensembles fixes et mobiles, ainsi que des matériels associés, relevant du domaine des télécommunications aéronautiques. II intervient de ce fait dans le processus de planification des systèmes de télécommunications aéronautiques au sens large du terme. On peut citer entre autres les aides à la radionavigation (VOR, ILS, DME), les systèmes radar de surveillance et les systèmes anticollision (ACAS, EGWPS), les systèmes de communication des données numériques et de communications vocales (VHF, HF).

Pour la mise en oeuvre de tous ces systèmes, il est également chargé de l'élaboration et/ou du suivi des procédures de télécommunications, y compris celles qui ont le caractère de procédures pour les services de navigation aérienne et participe à la gestion du spectre des radio fréquences aéronautiques.

Pierre Olivier NTOGMO

Ingénieur en télécommunications Spécialiste des CNS par satellites