Aircraft construction: the revenge of the civilians

The English version of this text will be soon available.

La construction aéronautique est une activité dont le but visé est de développer et fabriquer des aéronefs, (avions, hélicoptères, drones etc...). Celle-ci a débuté il y a bien longtemps, avant même que les frères Wright, qui ont effectué le premier vol officiel en avion le 13 Décembre 1903 à Kitty Hawk en Caroline du Nord, ne construisent leur machine baptisée le Flyer.

La construction aéronautique était jusqu'à récemment une industrie fortement dominée par le domaine militaire, en raison de l'importance de la maîtrise de l'espace aérien en cas de conflit durant l'époque des guerres et de la course aux armements. Cependant, l'aéronautique civile gagne de plus en plus d'importance car elle a permis un développement très significatif des transports et a participé au `rapprochement' des hommes, quelle que soit leur position sur le globe terrestre. Ainsi, l'aéronautique civile représente environ 65% du marché mondial de l'aéronautique contre 35% pour le militaire, ce qui constitue environ 300 milliards de dollars us.

A plus faible échelle, on trouve la construction aéronautique amateur dans le cas où l'aéronef est construit par une ou plusieurs personnes dont ce n'est pas le métier. La construction aéronautique est également un secteur où la technologie est prépondérante et donc promoteur de la recherche, dans des disciplines très variées. Pour se développer, celle-ci a besoin d'infrastructures telles que les plateformes aéroportuaires et logistiques, les systèmes de contrôle de flux de population et de sécurité et de bien d'autres services encore. Bien que la construction aéronautique soit peu développée en Afrique subsaharienne, l'activité aéronautique est néanmoins présente pour des questions de législation, de contrôle et de normalisation des infrastructures existantes, de maintenance et de test des appareils. Ce secteur offre donc de bonnes opportunités de métiers gratifiants aux jeunes africains intéressés ou passionnés d'aéronautique, dans les différentes disciplines citées ci-dessus.

La construction aéronautique a la particularité d'impliquer plusieurs domaines de connaissances tels que l'aérodynamique (l'étude de l'écoulement des fluides à l'intérieur ou à l'extérieur d'un corps), la mécanique des structures (l'étude de la géométrie et de la résistance des matériaux), la mécanique du vol (l'étude du comportement et de la trajectoire des objets volants), la propulsion ou l'énergétique (l'étude des moyens de propulsion d'un véhicule). A ces disciplines précédentes, que la construction aéronautique a connu dès ses débuts, se sont rajoutées de nouvelles disciplines qui sont nées avec l'arrivée de l'informatique, notamment l'informatique embarquée, l'électronique, le contrôle automatique des processus etc.

Présentées de la sorte, ces disciplines revêtent plutôt un aspect scolaire, mais reflètent bien les connaissances nécessaires pour prétendre aux métiers de la construction aéronautique, qui sont principalement :

  • Technicien de maintenance mécanique
  • Technicien de maintenance d'équipements de bord
  • Ingénieurs de mécanique, hydraulique
  • Ingénieurs avioniques etc.

Formation

La plupart des techniciens qui travaillent dans la construction aéronautique suivent une formation de deux ou trois ans après un baccalauréat scientifique (Bac C, D) ou technique (Bac E, F), ou après quelques années d'études supérieures (en général DUT ou BTS). L'accès à cette formation se fait généralement par concours.

Ces techniciens travaillent très souvent dans des équipes comprenant des ingénieurs et/ou dirigées par ces derniers.

Les ingénieurs travaillant dans la construction aéronautique sont principalement issus des filières mécanique, aérodynamique ou hydraulique, froid et climatisation, génie électrique, informatique des écoles d'ingénieurs telles que l'Ecole polytechnique.

Le niveau de sécurité dans l'aéronautique étant très élevé, la sélection et la formation des personnes travaillant dans la construction aéronautique sont très rigoureuses. Il convient donc d'avoir un bon niveau scolaire pour prétendre travailler dans la construction aéronautique, où les opportunités d'emploi sont très variées. Les formations conduisant aux métiers de la construction aéronautique conduisent à divers emplois tels que :

  • Technicien ou ingénieur dans les centres techniques de maintenance ou de réparation ;
  • Le contrôle d'équipements utilisés sur les aéroports, notamment le balisage, les équipements de radionavigation et de météorologie, les radars ;
  • Les métiers liés à la maintenance des pistes d'atterrissage par les ingénieurs techniciens du génie civil

Contraintes, Avantages

Les métiers de la construction aéronautique sont en général très gratifiants pour ceux qui les exercent, car ceux-ci requièrent un excellent niveau de technicité et de savoir faire d'une part, et restent peu accessibles d'autre part, du fait de la sélection et des formations difficiles. Cependant comme tous les métiers, les métiers de la construction aéronautique présentent des risques, des contraintes, mais aussi des avantages. Faire partie d'un groupe de personnes travaillant dans la construction aéronautique présente plusieurs avantages, notamment :

  • La satisfaction de participer au bon fonctionnement des aéronefs que plusieurs personnes utilisent tous les jours pour se déplacer ;
  • L'utilisation quotidienne des connaissances acquises lors des formations ou du cursus scolaire dans le travail de tous les jours ;
  • La rémunération souvent acceptable des employés de ce secteur qu'on peut qualifier de critique ;
  • La possibilité de déplacement dans divers pays pour suivre des formations complémentaires ou intervenir sur des problèmes.

Cependant, il existe quelques contraintes à ce métier,parmi lesquels on peut citer :

  • Des horaires de travail souvent imprévisibles, puisque les pannes qui surviennent sur les aéronefs se produisent de manière aléatoire ;
  • Un important stress du fait de l'obligation de résultats presque parfait ;
  • Le danger de travailler dans un environnement potentiellement dangereux où se trouvent des machines ou produits pouvant nuire à la santé (réacteur d'avion, lubrifiants hydraulique, kérosène, bruit élevé).

Gilbert Kamto WAMBO

Ingénieur de l'aéronautique et de l'espace Diplômé de Spaéro-Toulouse