Transport aérien: Bali capitale des négociations des services aériens

  • Imprimer

Une délégation de la Cameroon Civil Aviation Authority (CCAA) conduite  par son Directeur Général, Monsieur TANKAM Pierre a pris part au nom du  Cameroun à La septième Conférence de l’OACI sur les négociations relatives aux services aériens (ICAN2014) qui s’est tenue du 17 au 22  novembre 2014 à Bali (Indonésie).

Organisée conjointement par le Gouvernement Indonésien et l’Organisation de l’Aviation Civile Internationale (OACI), 78 États et une institution régionale ont profité pleinement du mécanisme unique et rentable des négociations multiples qu’offre l’ICAN pour promouvoir la libéralisation du transport aérien et l’accès au marché.

Le Cameroun à travers sa délégation avait pour mission de négocier, réviser et parapher de nouveaux accords aériens avec les pays tels que l’Arabie Saoudite, Singapour, le Grand-Duché du Luxembourg, le Koweït, l’Egypte, les Pays-Bas, les Emirats Arabes Unis et la Côte d’Ivoire.

L’ICAN/14 a été une conférence productive pour le Cameroun au regard des résultats obtenus à l’issue des négociations bilatérales. Cette rencontre a permis d’établir des liens et de renforcer la coopération aéronautique avec les Etats sus évoqués. Les cadres juridiques des services aériens dont l’exploitation offrira des opportunités d’augmentation du trafic aérien de/vers le Cameroun et participera à coup sûr à améliorer l’image de notre pays.

L’Organisation mondiale du tourisme (OMT) a été invitée à cette rencontre pour la deuxième fois afin de marquer aussi bien les liens étroits qui existent entre le transport aérien et le tourisme que la collaboration continue entre ces deux secteurs.

Pour rappel, près de 440 négociateurs ont pris part à 550 réunions au cours de ce marathon de cinq jours, qui a abouti à la signature ou au paraphe de 530 accords et arrangements sur les services aériens. Depuis la première ICAN en 2008, six autres ont été organisées successivement dans diverses régions du monde pour promouvoir la libéralisation du transport aérien international, dans l’intérêt de l’industrie et des voyageurs. L’ICAN 2014 était d’autant plus mémorable qu’elle était ouverte à la participation des pouvoirs publics et de l’industrie.

Au nom de la Turquie, État hôte de l’ICAN 2015, son Directeur général de l’aviation civile, M. Bilal Eksi, a accepté de prendre le relais de l’Indonésie, État hôte de 2014, pour accueillir la prochaine ICAN. Il a invité chaleureusement les participants à prendre part à l’ICAN2015 en Turquie à la fin de l’année prochaine.

Nicole BILOA /Aboubakar NSANGOU