Simulation de gestion d’urgences de santé publique à l’Aéroport International de Nsimalen

  • Imprimer

La Cameroon Civil Aviation Authority (CCAA) a conduit un exercice sur table le mardi 15 janvier2019 afin d’évaluer les mécanismes de préparation et de réponse en cas d’urgence sanitaire.

Dans le cadre du suivi des normes  édictées par l’Organisation de l’Aviation Civile  Internationale (OACI) et l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et afin de tester la riposte dont dispose le Cameroun, la CCAA a organisé cet événement en collaboration avec le Ministère de la Santé à l’intention des acteurs que sont, les administrations et organismes impliqués dans le processus de gestion des urgences de santé publique dans le secteur de l’aviation.

Il était question de mettre en scène un agent biologique responsable d’une épidémie de grande ampleur avec une propagation internationale. S’appuyant sur un dossier scientifique vraisemblable. Le Dr. KAMGA SIMO Cyrille, facilitateur principal s’est placé dans la phase d’une situation d’urgence sanitaire de niveau 3 de l’OMS. Pendant plus de  quatre heures, il s’est agi de tester et évaluer des plans, passant de la théorie à la pratique, d’évaluer les besoins, de clarifier les rôles et responsabilités des uns et des autres, de  dynamiser les structures de gestion des urgences. En somme cet exercice de simulation visait à renforcer les capacités des acteurs, qui se devaient en groupe d’appliquer des articles du règlement sanitaire international suite à un événement énoncé, afin d’identifier les points forts et les lacunes.

Madame Paule AVOMO ASSOUMOU KOKI, Directeur Général de l’Autorité Aéronautique a dit tout sa reconnaissance à l’équipe de planification conduite par le Dr ABAH ABAH Aristide, Chef de Service de la Surveillance Epidémiologique au MINSANTE  ainsi qu’aux autres groupes. Et, elle a  invité tous les acteurs à garder le système en éveil.

Plusieurs autorités administratives étaient présentes à cet événement au rang desquels: le représentant du gouverneur de la région du centre, le préfet du département de la Mefou et Afamba et le délégué régional de la santé du centre.

Des  attestations de fin de formations ont été remises  aux différents acteurs  au cours de ladite cérémonie.