Ingénieur-e du contrôle de la navigation aérienne /Contrôleur aérien

  • Imprimer

Mission :
L'ingénieur-e du contrôle de la navigation aérienne assure la régulation et la sécurité des mouvements d'avions sur les aéroports et sur le territoire nationale.

 

Profil et aptitudes requises :

  • Ressortissant de l'Espace Economique Européen
  • Capacité de concentration et maîtrise de soi
  • Goût des responsabilités et du travail d’équipe
  • Esprit d’initiative, rapidité d’action et sûreté de jugement
  • Etre apte physiquement à l’emploi

Conditions d'exercice du travail :

Travail en équipe et en horaires décalés, les week-ends et les jours fériés

Procédure en anglais. Ce métier s’exerce dans les aérodromes importants.

Pour se rendre sur l'aéroport avec une activité en horaires décalés, il y a lieu de vérifier l'existence de transports en commun compatibles, ou sinon, disposer d'un moyen de transport personnel. Le permis B et un véhicule propre sont fortement recommandés.

 N.B. : Le Titre de Circulation Aéroportuaire est impératif pour les métiers se déroulant en zones réservées (après les postes de sûreté aéroportuaire). Ce titre est délivré par les autorités administratives compétentes après une enquête de moralité. Tout problème antérieur avec la police et/ou la justice peut entraîner la non obtention de ce titre.

Formation :  
L'Ecole Nationale de l'Aviation Civile forme à Toulouse les futurs ICNA.

Ils/elles bénéficient d'une formation rémunérée de trois années et d'un emploi assuré au sein de la Direction Générale de l'Aviation Civile.

Evolution professionnelle :
L'ingénieur-e du contrôle de la navigation aérienne peut évoluer dans un même service vers des postes d'encadrement ou des services de la Direction Générale de l'Aviation Civile.