Premier exercice de table de gestion de crise de sûreté aéroportuaire à Garoua.

L’Autorité Aéronautique a organisé la simulation d’un acte d’intervention illicite sur cet aéroport international ce 15 décembre 2018 afin de tester et d’évaluer les aptitudes des autorités locales et des acteurs opérationnels appelés à intervenir dans la résolution des crises de sûreté de l’aviation civile susceptibles d’y survenir.

 

Baptisé Bénoué 1, cet exercice de table portait sur la survenue d’un acte de sabotage perpétré sur les installations aéroportuaires.

Il s’est donc agi sur la base de dix événements successifs déroulés en salle d’évaluer les aptitudes des différents acteurs de sûreté à organiser un exercice, à déclencher les alertes, à organiser la mise en place des organes et instances de gestion de crise (Commandement opérationnel de crise, Commandement exécutif de crise, les négociateurs, les unités opérationnelles de l’aéroport et les organismes d’appui..), à mettre en place les mesures conservatrices et à déclencher et conduire la riposte.

En effet  pour faire face aux menaces des organisations terroristes dont l’aviation civile fait l’objet, l’Organisation de l’Aviation Civile Internationale (OACI) au travers de la norme 5.1.4 de l’annexe 17 demande aux Etats membres d’élaborer des plans d’urgence pour chaque aéroport et de les tester régulièrement.

Le Cameroun pour satisfaire à cette exigence a organisé des exercices de crise en 1989, 2010 et 2018 à l’aéroport international de Douala et en 2008,2011 et 2017 à l’aéroport international de Yaoundé.

Il est à noter que cet exercice de table était géré par le Gouverneur de la région du Nord monsieur ABATE EDI’I qui avait à ses côtés Madame le Directeur Général de la CCAA AVOMO ASSOUMOU Paule épse KOKI  et tous les autres acteurs locaux impliqués dans la gestion de crise de sûreté.

A  la fin, Monsieur le Gouverneur a « dit sa satisfaction quant à l’initiative et a invité tous les acteurs à s’arrimer aux normes et exigences requises sur cette plateforme aéroportuaire afin qu’elle joue pleinement son rôle d’aéroport international ». Il a d’ailleurs souhaité qu’un exercice grandeur nature soit organisé dans les brefs délais sur ce site afin de passer à la pratique de cet exercice.